Rechercher
  • chloé de nardi

Avant première RIDE FREE


« On ne fait pas du Freeride, on Ride Free »





C’est en avant-première que Amaury et moi-même, tous deux conseillers de montagne, sommes partis découvrir le slogan de Rossignol. Leur nouvelle gamme de skis est prévue pour la saison 2021.








« Ride Free » ça consiste en quoi ? On prend les règles et on les oublie ! L’objectif est simplement de laisser libre cours à son imagination, ne pas avoir de limite et s’éclater. Autant dire qu’à l’annonce du programme et au vu de la bonne humeur présente, la journée s’annonçait bien. Cependant nous étions quand même un peu sceptiques. Habitués à la gamme Soul qui a complètement démocratisé le ski freeride et la largeur au patin, elle .en restait néanmoins assez souple et très ludique. Nous nous demandions ce que pouvait donner leurs skis.





Après un accueil au top (…malgré notre retard… :) ) et la présentation des skis qu’on aura sous le pied. Direction l’auberge où, là encore, nous sommes accueillis comme des rois ! Un bon repas et un verre de rouge plus tard on file se reposer pour être en forme. Le lendemain ça risque d’envoyer fort sur les skis malgré les conditions pas terribles de ce début de saison.









Considéré comme l’un des meilleurs spots de ski Freeride D’Europe, La Grave-La Meije était un peu comme une évidence pour aller rider ces nouveaux skis.











8h45 : Dernier chek avant le départ… DVA : ok, sac air bag : ok, guide ok, sourire ok. Il est temps de passer aux choses sérieuses, direction le sommet. Amaury est équipé d’un Blackops Sender TI et je suis de mon côté, équipée d’un Blackops Rally Bird TI.






Le vent souffle mais le soleil est présent, Il n’y a quasiment que nous sur le domaine, rien ne peut nous arrêter. Chanceux, nous avons été surclassés par notre commerciale qui s’est débrouillée pour qu’on soit seulement trois dans notre groupe en plus du guide (Fred, qu’on remercie encore pour la journée !) Allez c’est parti !








Entre glacier, vue grandiose, calme, forêt… La journée s’annonce plus que sympathique en compagnie de cette équipe. Au niveau enneigement nous avions un peu de tout… Croûtée sur le glacier, dur sur le bas mais rien de dérangeant avec ces skis aux pieds !


Après plusieurs rotations et une nouvelle bonne bouffe au sommet, nous avons fait le bilan. En effet les avis étaient unanimes : « Rossignol à vraiment fait ça ?! ». C’était une bonne surprise.



Comme deux enfants à qui l’on fait un cadeau incroyable…



L’avis d’Amaury : « La veille j’ai choisi de skier le Sender Ti qui est le ski le plus raide de la gamme grâce à ses inserts en Titanal. En clair un gros ski de freeride aux lignes de côte généreuse sur lequel on retrouve toutes les technologies de la gamme. Je suis bien content d’avoir pris la taille intermédiaire (180cm), c’est plus facile à tourner sur le bas des runs entre la forêt et les bosses énormes creusées par le passage des skieurs. Et sérieusement… Il faut dire que ces skis sont plutôt sympas à skier ! On peut skier très fort la spatule, en neige dure comme neige vitrifiée et transformée par le vent sans que celle-ci ne vienne à trembler ou à décrocher. Malgré des lignes de cotes assez larges le ski pivote facilement et change rapidement d’appui. Il est explosif et présente un vrai « pop » quand on vient appuyer dessus qui nous renvoies bien fort en fin de courbe. Il est physique et demande un certain niveau pour en tirer le maximum. Il va vite et s’est fait pour tirer droit dans le raide à grande vitesse ! Le talon est quant à lui bien présent et garantit une conduite de courbe précise sans perdre d’accroche pour découper sur le dur. »




L’avis de Chloé : « Je ne dirais pas que la gamme est à l’opposé de celle du Soul mais pas loin ! J’ai finalement essayé 3 skis de la gamme.


Le Rally bird, un ski hyper joueur qui accepte qu’on lui rentre dedans. Comparé au Soul le rocker est moins présent moins léger permettant d’avoir plus de précision plus d’appui et une spatule qui tape moins. Ce ski garde une conduite joueuse qui permet de tourner court en forêt.


Le Rally bird TI, est beaucoup plus rigide. Il demande qu’on lui rentre dedans pour en avoir une conduite précise ! C’est l’équivalent femme de ce qu‘a skier Amaury à skier. Un ski bien sportif.


L’Escaper est un bon passe partout plutôt freerando. Il est relativement léger mais pas mou pour autant ! Un ski qui reste précis et agréable malgré des conditions de neiges changeantes. Il tourne court et de manière très fluide. Disons que c’est un ski simple et rassurant. »




En conclusion, Rossignol a sorti une gamme composée de skis complètement différents les uns des autres afin de satisfaire tout le monde. Et, ce qui ne gâche rien au plaisir, leur esthétique est vraiment plaisante ! Il ne manque plus qu’à confirmer tout ça un jour de « full powder ».



La journée en deux mots ? TOUT PLAISIR. Vous l’aurez compris la bonne nouvelle de ce début d’année était cette invitation à la Grave et la véritable surprise cette gamme. Ce serait un plaisir de skier à nouveau avec !


Merci à Rossignol et en particulier à Ilaria pour cette journée folle! On attend avec impatience l’arrivée de ces skis dans nos boutiques Au Vieux Campeur pour vous les faire découvrir. En espérant qu’ils vous plairont autant qu’à nous !

Amaury & Chloé


Ps: La vie est une chance, profitez-en!

89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout